TER Région Pays de la Loire

Newsletter TRANSPORTS

Etude sur la mobilité régionale : le dialogue est ouvert avec les EPCI

Cliquez pour agrandir© Région Pays de la Loire / A. Monié - Les beaux matins

Dans la perspective de la rédaction d’un nouveau schéma régional des transports, la Région des Pays de la Loire a lancé une étude sur la mobilité sur l’ensemble du territoire régional mais aussi en lien avec les régions limitrophes. Un diagnostic des besoins de mobilité et de l’offre existante a été présenté aux EPCI, len début d'année à l’Hôtel de Région. La discussion est plus que jamais ouverte pour aboutir à un schéma cohérent et satisfaisant pour le plus grand nombre.

Développer un service de transport public encore plus performant et accessible pour tous les Ligériens et tous les territoires. Voilà tout l’enjeu du futur schéma régional de la mobilité qui sera voté fin 2019 par l’assemblée régionale.
Désormais chef de file de tous les transports publics - TER et cars interurbains, cars scolaires, transport à la demande et ligne maritime Yeu-Continent - sur l’ensemble du territoire, la Région des Pays de la Loire a souhaité lancer une étude de la mobilité sur l’ensemble du territoire régional et en lien avec les régions limitrophes, avant de s’engager dans la définition de ce futur schéma régional de transport. Un schéma qui devra proposer en priorité une offre adaptée à la demande des territoires et aux nouveaux besoins liés à l’évolution démographique. Cette offre devra également favoriser l’intermodalité tout en limitant le nombre de ruptures de charge pour les usagers, et desservir les territoires moins denses, encore trop souvent enclavés, avec des solutions innovantes. Une attention particulière sera également portée sur les lieux touristiques et zones d’activités.

« Répondre au mieux aux attentes des Ligériens »

Étape préalable et incontournable à la définition de ce nouveau schéma, un diagnostic de l’offre existante a été confié à l’automne à plusieurs bureaux d’études. Afin de disposer d’une vision plus fine, le territoire a été divisé en 50 secteurs. Les résultats ont été présentés le 7 février dernier aux 73 EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) que compte la région. Depuis, les EPCI sont invités à s’exprimer, commenter ce diagnostic, faire des suggestions, via un questionnaire en ligne.
« La Région est très attachée au dialogue avec les EPCI », souligne Roch Brancour, vice-président de la Région en charge des transports. « Avec cette étude, nous souhaitons les impliquer dans la définition de notre réseau et disposer d’un maximum d’éléments pour répondre au mieux à leurs attentes et notamment à celles des territoires ruraux. Nous avons donc tout mis en œuvre pour leur permettre de donner leur avis et de proposer des solutions. »

Un nouveau schéma de desserte


Dès l'été prochain, différents scenarii, élaborés à partir de la somme d’éléments recueillis, seront soumis à nouveau à l’appréciation des EPCI qui pourront là encore s’exprimer. Et en fin d’année, le schéma de desserte retenu sera proposé au vote de l'assemblée régionale.
Ce schéma constituera une étape supplémentaire dans le travail d’harmonisation et de mise en cohérence du réseau que la Région des Pays de la Loire a engagé depuis qu’elle s’est vu confier ces nouvelles compétences. Un pas de plus vers un réseau adapté aux attentes des habitants des Pays de la Loire, y compris des territoires ruraux.

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

Les membres de la commission :

    infos pratiques

    TER Région Pays de la Loire

    test du test du re test

    Newsletter CULTURE

    CULTURE

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Newsletter MA RÉGION

    S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

    Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

    ENSEIGNEMENT

    Newsletter INTERNATIONAL

    INTERNATIONAL

    Gardez le fil